Saison 2 des 4400: L'affirmation

Publié le par tv-en-series.over-blog.com

les-4400-39-les-4400-series-tv.jpgLa saison 2 des 4400 devait répondre à de nouvelles questions mises en place en fin de saison 1, afin de ramifier toutes les branches de l'arbre mythologique de la série.

 

Un rythme plus lent

 

Si la première saison des 4400 ne comptabilisait que 6 épisodes, cette deuxième saison s'en est vue commandée 13. Par conséquent, le rythme des épisodes s'est montré moins intense, ne gommant plus les petits défauts récurrents des séries fantastiques qui peuvent rester statiques sur quelques épisodes. Ainsi, différents 4400 sont mis en lumière, un par épisode, faisant un peu redondance parfois avec un cas à  la semaine. Sur 13 épisodes, les histoires se développent plus lentement, ce qui n'est pas toujours pour déplaire car beaucoup de 4400 de la semaine sont choisis avec brio.

 

Des places mieux définies

 

Si l'arrivée des 4400 plongeait un peu chaque personnage en plein brouillard fantastique, la saison 2 en démontre bien plus les enjeux. Désormais, les deux camps sont organisés et bénéficient d'un lieu de réunion, de recherche, de stratégie. Si du côté de l'Etat, il s'agit toujours du NTAC, Jordan Collier avec son immense richesse se permet de développer le Centre des 4400, un centre d'accueil mais dont on ne sait pas ce qui est vraiment caché là dessous. En réalité, rien ne se créera  vraiment jamais là dessous, mais la méfiance imprègne le NTAC jusqu'à gagner le télespectateur. Ainsi, deux clans sont nés et il faut choisir. Pour Tom et Diana, c'est un peu compliqué, eux qui tentent de faire leur boulot, d'autant plus que Tom a d'autres problèmes en réintégrant son fils Kyle sorti du coma dans sa vie et que Diana a adopté la petite Maia, qui anticipera beaucoup de phénomènes cette saison. Leur position ne sera pas encore tranchée lors de cette saison, même s'ils semblent plus rester aux crochets du NTAC. Cependant, la remplaçante de Dennis Ryland, Nina Jarvis semble plus conciliante que son prédecesseur. Le NTAC n'est plus cette base complètement anti 4400 qu'elle était autrefois. C'est comme si le télespectateur devait se construire sa propre opinion. Les revenants qui ne voulaient pas faire partie d'une secte de 4400 sont malgré tout petit à petit obligés d'adhérer à ce camp. Je pense tout d'abord à Shawn Farell sur lequel Jordan Collier use d'une certaine tutelle et offre une place de haut rang à Shawn au sein du Centre. Ceci est d'autant plus intéressant que Shawn ne savait plus où trouver sa place dans un lycée dans lequel il cotoyait des camarades qui autrefois avait 3 ans moins que lui. C'est sa chance de devenir adulte et il prendra d'ailleurs les fonctions du Centre après la mort de Jordan Collier. Shawn représente l'ascension dans la série mais ne semble à aucun moment avoir le charisme du défunt Jordan. Etait ce vraiment une bonne idée de lui plaquer un aussi haut statut sans intégrer un peu de concurrence? C'est une chose sur laquelle les scénaristes auraient pu peut être travailler. De même, et c'est plus étonnant pour Lily et Richard qui fuyaient au départ Jordan Collier, ces deux là à force d'être traqués se résignent à rejoindre le Centre tout en se méfiant de Jordan Collier. Cependant, leur bébé Isabelle semble l'apprécier. Mais ils n'auront jamais totalement confiance en lui. Toutefois, en tant que public, nous ne pouvons plus vraiment inclure Collier dans une catégorie de méchant stricte car on se demande de nombreuses fois s'il ne veut pas justement simplement aider son clan sans enjeu de pouvoir. Au milieu de cette bataille se situe Kyle dont on sentait bien qu'il jouerait un grand rôle lors de cette saison. C'est ce qui se produit puisqu'il devient de plus en plus fou et est destiné à tirer sur Jordan Collier qui trouve la mort. Le problème est que Kyle a oublié cet incident, ce qui ne peut malheureusement pas lui épargner la prison. Enfin, le retour de Dennis Ryland prouve bien que celui-ci est un anti 4400 totalitaire qui n'a qu'un seul but: les détruire. A tel point que Tom va se rapprocher des revenants et lui barrer la route.D'autant que Tom s'est marié à une des 4400 qui avait pénétré ses pensées et dont les deux ont eu l'impression d'avoir bâti une vie de couple depuis des année. Au réveil, les deux s'aiment toujours et continuent à battifoler dans la réalité.  Ainsi, la formation des clans implique un nécessaire choix pour chacun des personnages.

 

Une mythologie pas totalement oubliée

 

Certes, les épisodes traitent bien souvent d'un 4400 en particulier, mais la mythologie semble être néanmoins traitée à chaque épisode. A travers Lily et Richard, la question est toujours de se poser quel est le rôle d'Isabelle qui est déjà capable du pire quand on s'en prend à ses parents dans le premier épisode. Cette saison 2 permet de donner du contenu au personnage de Kyle qui va être guidé à tuer Collier par une force dont on ignore tout et qui mène à une réflexion sur les enjeux. Kyle a un rôle comme Collier en a un mais la mythologie semble faire de ces personnages des pions sur l'échiquier d'un destin déterminé. La petite Maia a quant à elle des visions bien mystérieuses mais qui font sens et qui annoncent la couleur de la bataille qui opposera les revenants au reste de la population,bataille qui se déroulera lors du dernier épisode. Cependant, il faut l'avouer, celle-ci est timorée. Enfin, le dernier épisode se termine sur un cliffhanger et pas des moindres: Isabelle Tyler le bébé est devenue du jour au lendemain une jeune femme sublime de 20 ans. L'idée est un peu pompée cependant sur d'autres séries fantastiques. "Angel" avait mis en place la même chose avec Connor, fils du Vampire. Ce final est donc tout comme le premier, s'ouvrant vers de nouveaux horizons mais cette fois plus avare en question.

 

 

Bilan: 14/20

 La première saison obtint une récompense puisque la deuxième fut élargie à 13 épisodes. Ceci explique un rythme plus lent avec des affaires à la semaine, ne s'écartant pas trop du schéma de beaucoup de séries fantastiques. Néanmoins, ces épisodes ne se suivent pas avec un ennui chronique puisque beaucoup de 4400 développés sont intrigants et la mythologie n'est jamais écartée revenant toujours sur le bébé d'Isabelle et Lily, le rôle de Kyle, le couple Alana/ Tom ou des événements marquants dans la saison, nous pensons bien sûr à la mort de Collier. De plus, des personnages long termes font leur apparition: Tess Doerner et le scientifique Kevin Burkhoff tous les deux enfemés dans un hopital psychiatrique. Le problème de la saison 2 est surement qu'elle prouve que "Les 4400" n'est pas au final une série innovante mais sait tout de même jouer avec les codes du genre, offrant un spectacle divertissant.

Commenter cet article

florent 27/08/2010 11:41


Pour moi la deuxiéme saison des 4400.J'ai aimé mais moyennement mais par rapport à la saison 1 la saison 2 pour moi j'ai plus aimé. Bilan:14,5/20